Current track
TITLE
ARTIST


CAREEAT

FOODRADIO

CAREEAT

 

 

Foodradio a décidé de traiter le thème de l’anti-gaspillage. Je suis en ligne avec Stéphanie EYNAUD, en charge de la communication et des partenariats chez CAREEAT.

 

Bonjour Stéphanie, présentez nous brièvement votre solution …

 

Bonjour à toutes et à tous et ravie d’être avec vous à la radio. Alors notre concept : nous sommes une société qui s’appelle CAREAT, où l’idée c’est à la fois de valoriser, évaluer et outiller les professionnels dans le domaine de l’alimentaire sur la thématique de l’anti-gaspillage.

 

Je suis restaurateur, qu’est ce que cela m’apporte ?

 

Alors nous allons travailler aussi bien avec des restaurateurs, que des boulangers, que des épiciers…Vous l’aurez compris tous les métiers de bouche. L’idée c’est qu’en fait on s’est rendu compte que parfois ils avaient du mal à estimer tout ce qu’ils pouvaient potentiellement gaspiller et ceux qui approchaient du zéro gâchis n’étaient pas forcément connus pour les efforts qu’ils mettaient en place. Et donc nous avons souhaité mettre en place différents outils. Ce que ca leur apporte ? C’est premièrement de la visibilité puisque les consommateurs et on les appelle bien souvent les consom’acteurs, vont pouvoir les trouver via notre annuaire en ligne via notre site internet : https://careeat.com/. C’est une première chose qui peut se traduire de cette manière en terme de communication. Et surtout ils vont pouvoir s’évaluer dans différentes catégories. Ensuite nous leur proposons des pistes d’actions très concrètes à mettre en place et pouvoir faire un retour chiffré sur les économies qu’ils vont faire dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

Combien cela coûte-t-il aux restaurateurs ?

 

On vous propose aujourd’hui deux formules. Donc déjà ce qu’il faut savoir c’est que potentiellement tout le monde peut être labellisé si il est engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Donc un professionnel peut-être labellisé, puisque tout ça se matérialise par un label. Un labellisé CAREEAT doit remplir un cahier des charges avec 13 grandes catégories et 112 points de contrôle. Une fois que cette personne a rempli le cahier des charges, il va avoir un degré de label et va avoir accès à tous nos services de communication. Mais aussi aux fiches actions pour pouvoir s’améliorer. Donc soit le commerçant est déjà très engagé et ne souhaite que la partie communication sur notre site internet, faire connaître son établissement et cela lui coûte 60 euros à l’année. Ce qui correspond aux frais de stickers et flyers que l’on va produire pour cette communication.

Et si le professionnel souhaite accéder à tous nos outils, puisqu’il y aura des outils de réservation en ligne, on va être sur un forfait de 24,90 euros par mois. Sachant qu’il n’a pas d’engagement. Donc le professionnel est libre à tout moment d’arrêter son engagement à tout moment auprès de CAREEAT.

 

Parlez nous de vos projets pour CAREEAT …

 

Donc l’idée c’est en effet de continuer à faire connaître notre projet auprès des professionnels, d’enrichir du coup cette communauté, de mener aussi des actions de sensibilisation. On va déjà en faire dans les semaines à venir, puisque l’idée c’est de travailler avec des professionnels mais aussi de sensibiliser le grand public à ces thématiques. Non seulement à ce que fait le restaurateur par exemple chez qui ils vont manger mais aussi leur donner des pistes d’actions pour agir contre le gaspillage alimentaire chez eux à la maison. Donc nous allons faire des interventions dans les établissements labellisés CAREEAT ou avec d’autres associations. C’est un volet que nous souhaitons continuer de développer.

Et puis surtout vers la fin de l’année 2018 nous allons sortir une application mobile, qui est plutôt la partie sociale du projet puisque nous ne prendrons pas d’argent là-dessus. L’idée est que le professionnel qui est engagé peut avoir un petit peu de surplus en fin de journée il pourra redistribuer à des personnes qui sont dans le besoin. Donc ça va être des étudiants, des chômeurs, des parents isolés, et du coup il les vendra mais à un prix symbolique d’un maximum de 2 euros pour un panier qui en vaut 8/9 euros.

Donc voilà ça sera l’application qui sortira d’ici le mois de septembre ou octobre.

 

Enfin pour terminer, donnez nous un chiffre sur le gaspillage alimentaire …

 

Oui on peut même vous en donner plusieurs. Le premier c’est qu’il y a environ 10 millions de tonnes d’aliments qui sont gaspillés en France. C’est énorme !

Il faut savoir que pour un restaurateur c’est a peu près 50 centimes d’euros de perte par convive, alors que beaucoup de bio-déchets qui partent à la poubelle sont comestibles. Donc il est vrai qu’il est temps d’agir à la fois pour l’environnement et puis parce que de manière éthique cela pose vraiment un problème. Quand on sait qu’il y a des gens qui meurent de faim dans le monde, et que nous sur produisons. Et puis les ressources en général de la planète et ça a vraiment un impact sur ces populations là aussi.

 

Comment vous contacter ?

 

N’hésitez pas à aller sur notre site internet : https://careeat.com/ , vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux on est sur Facebook, nous sommes sur Twitter, sur Instagram et sur Linkedin.

Pour nous contacter vous pouvez aussi me joindre par mail ou par téléphone : stephanie@careeat.com ou 06 47 97 95 89

 

Nous serons aussi présent le 23 et 24 septembre 2018 sur LYON pour le salon NAT’EXPO tourné notamment sur le biologique, n’hésitez pas à venir nous rencontrer, comme nous tenons un stand nous avons aussi des invitations pour les professionnels donc n’hésitez pas non plus à me contacter et je pourrai vous envoyer une invitation électronique sans problème et au plaisir de vous y retrouver.

 

Merci Stéphanie EYNAUD, c’est la fin de cette chronique désormais disponible en podcast sur le site internet : https://foodradio.fr.

Réagissez sur le gaspillage alimentaire sur les réseaux sociaux de FOODRADIO sur Facebook, Linkedin, Twitter ou Instagram en utilisant le hashtag FOODRADIO.

Fin de cette chronique, retour des programmes sur FOODRADIO dans quelques instants.