Current track
TITLE
ARTIST


METRO FONDS DE DOTATION

FOOD RADIO

METRO FONDS DE DOTATION

 

 

Bonjour à toutes et à tous.

 

METRO France, le premier fournisseur de la restauration indépendante, lance son fonds de dotation, avec pour maître mot œuvrer pour un monde bien dans son  assiette.

 

Je suis en ligne avec Marie GARNIER, vice-présidente du fonds de dotation pour METRO France.

 

Bonjour Marie GARNIER, présentez nous ce projet aux auditeurs de FOODRADIO, principalement des professionnels de la restauration.

 

Bonjour Clément, comme vous le savez METRO France c’est une entreprise entièrement tournée vers les métiers de bouche et qui a la volonté de contribuer à son niveau à répondre aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux actuels.

C’est ce que l’on travaille à travers notre politique RSE développement durable, des actions de réductions du gaspillage, de réduction des consommations énergétiques, etc, ….  Au delà de cette démarche, on a trouvé que c’était extrêmement important, de pouvoir agir au sein de notre écosystème, sur des projets d’intérêt général. En fait la raison pour laquelle nous avons crée ce fonds de dotation METRO avec le but d’agir positivement sur les sujets d’intérêt général en lien avec le repas.

Alors le repas c’est extrêmement importa nt, en faisant le lien entre ce sujet et la fondation, parce qu’on est convaincu que que finalement le repas c’est aussi une façon de changer le monde, quand on est à table on refait le monde parce qu’on parle, on change le monde à travers ce que l’on va mettre dans son assiette. On contribue également à conserver un patrimoine, c’est la raison pour laquelle le thème du repas est vraiment le thème central des projets qui seront soutenus par cette fondation Métro France.

 

Quel budget avez vous constitué ?

 

Pour cette première année le budget est de 500 000 euros, il sera réévalué et augmenté chaque année par des dotations supplémentaires, en fonction des projets que l’on sera amené à soutenir.

 

Quels sont les 3 piliers du fonds de dotation de METRO France ?

 

Alors je reviens à cette notion du repas, et à ce thème que vous avez cité : « pour un monde bien dans son assiette », c’est extrêmement important car on retrouve la notion d’intérêt général,  on va vraiment aller au delà de notre périmètre actuel, c’est vraiment une démarche complétement nouvelle, Quand je suis bien dans mon assiette je me sens bien ! C’est une expression populaire. Et en même temps cela veut dire que l’assiette peut contribuer à cela. Et ça c’est l’origine de ses 3 piliers.

Les 3 piliers :

 

  • créer du lien social, parce que le repas c’est un moyen de se retrouver, de recréer du lien intergénérationnel, du lien culturel, et ça c’est extrêmement important pour le fonds de dotation METRO.
  • Tout ce qui va être autour du patrimoine gastronomique français, et effectivement le repas c’est aussi le patrimoine, gastronomique et c’est promouvoir, à la fois la préservation de tout ce qui a fait le patrimoine gastronomique français et tout ce qui va permettre de le préserver. Il y a aussi bien les petits producteurs, tous nos produits, nos spécialités régionales, Mais c’est aussi tout le savoir faire autour du repas, donc c’est le service, c’est la vaisselle, mais c’est aussi, la culture du repas à la française, et tout ce qui fait la qualité de ce repas gastronomique à la française.

 

  • Penser les assiettes de demain, parce qu’on sait l’importance que revêt le choix des aliments, que l’on met dans son assiette en matière de réchauffement climatique, c’est pratiquement 30%. Donc, c’est important pour le fonds de dotation METRO France, de pouvoir encourager des initiatives qui vont transformer ce qui sera présent dans nos assiettes de demain. Et là c’est à la fois des nouveaux modes de production, plus vertueux qui ont moins d’impact sur l’environnement, Mais c’est aussi pouvoir expliquer aux professionnels et aux consommateurs comment on va manger demain. On mangera surement différemment davantage de produits de saison, davantage de produits locaux, avec peut être un équilibre différent entre les produits d’origines animales et les produits d’origines végétales.

 

Présentez nous maintenant les projets soutenus.

 

Une association qui s’appelle la Tablé des chefs, nous allons soutenir la mise en place d’ateliers culinaires, auprès d’enfants qui sont placés dans des foyers d’accueil.

 

Une association qui s’appelle A table citoyens, avec un projet qui s’appelle le radis en lien avec Emmaüs, c’est à partir d’invendus, avec la possibilité dans une structure qui fait de l’insertion, de pouvoir cuisiner des repas, pour 3 euros : entrée, plat et dessert.

 

METRO France soutient les Rabelais des jeunes Talents, le principe c’est d’encourager des jeunes et les orienter vers les métiers de bouche.

 

Nous soutenons le concours Agriculteurs d’Avenir.

 

Le projet qui verra le jour au mois d’avril, au sein du domaine de LONGCHAMPS au sein même de la fondation GOOD PLANETE d’une école entièrement dédiée à l’éducation de l’alimentation durable, à l’écologie et à la solidarité. Les chefs pourront dans cette école de cuisine partager leur savoir faire, avec des produits de saison, avec un équilibre entre les protéines d’origine animale et végétale.

 

Pour terminer, comment en savoir plus sur ce fonds de dotation ?

 

Vous pourrez en retrouver davantage sur le site www.fonds-metro.org où sera présent notre actualité, nos piliers, les projets soutenus, et toujours avec l’ambition que ce fonds agisse pour ce qui est bon dans notre assiette.

 

Merci MARIE GARNIER, je le rappelle vous êtes vice-présidente du fonds de dotation pour Métro France.